Select Page

Dans le cadre du #SalonVirtuelledeGénéalogie, Geneatech propose un petit défi : écrire un article de 100 mots sur un évènement de sa généalogie survenu un 27 Juin. C’est l’occasion pour moi de publier un petit texte après une très longue pause sur ce blog.


Intelligent et adorable, mort selon les dires de ta mère, d’un empoisonnement par une voisine jalouse du bel enfant que tu étais. Voilà tout ce que la mémoire familiale a retenu de toi. Il faut dire que tu n’avais pas encore trois ans.

J’ai fait ta connaissance en allant sur la tombe de mon grand-père René, ton neveu. Une vieille croix nous rappelait ton court passage sur terre. C’est aussi dans cette même tombe que tes parents Henri BÈGUE (1880-1957) et Henriette DAMOUR (1876-1930), ton frère Maximilien (1913-1978) sont enterrés.

Cent quinze ans plus tard, Max Lucien BÈGUE (1903-1905), nous ne t’avons pas oublié.