Variations d’un patronyme, de Gruchet à Vaulbert de Chantilly

Dans l'article précédent, je vous parlais de mes recherches pour identifier le père de mon arrière arrière grand-père paternel Stanislas ONÉZIME. Ma conclusion provisoire était que mon arrière arrière arrière grand-père (AAAGP) paternel était probablement Joseph Stanislas VAULBERT de CHANTILLY (1843-1895).  En remontant cette lignée, on rencontre un phénomène connu des généalogistes réunionnais: les patronymes... Lire la Suite →

Stanislas ONÉZIME, qui est-ton père ?

En généalogie, il y a des ascendances qu'on aimerait connaître plus que d'autres. Officiellement, je ne remonte ma lignée patrilinéaire (celle du père du père .. de mon père) que jusqu'à mon arrière arrière grand-père Milthiade Stanislas ONÉZIME (1873-1944). C'est un enfant naturel. Son père ne l'a pas reconnu, il porte le nom de famille de sa mère Marie... Lire la Suite →

Affranchis de 1848 – Paul DEMOSTHENES, esclave commandeur

En cette année 2018, les Réunionnais célèbreront les 170 ans de l'abolition de l'esclavage. Pour commémorer l'abolition, j'ai décidé de parler de mes ancêtres esclaves qui ont été affranchis en 1848. Dans ce billet, j'évoque la vie de Paul DEMOSTHENES, père de Faustin DEMOSTHENES dont j'avais parlé précédemment. Adeline TARPELIA et Paul DEMOSTHENES, esclaves de... Lire la Suite →

Affranchis de 1848 – Faustin DEMOSTHENES

En cette année 2018, les Réunionnais célèbreront les 170 ans de l'abolition de l'esclavage. Pour commémorer l'abolition, j'ai décidé de parler de mes ancêtres esclaves qui ont été affranchis en 1848. Dans ce billet, premier de la série, je parle de Faustin DEMOSTHENES (1845-1904) mon ancêtre à la 5ème génération (AAAGP). Faustin DEMOSTHENES, enfant de l'abolition... Lire la Suite →

Mes ancêtres esclaves affranchis en 1848

En cette année 2018 nous fêterons les 170 ans de l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises. Le décret d'abolition fut proclamé le 20 Décembre 1848 à la Réunion. Cette date est un jour férié à la Réunion et elle est fêtée par tous les Réunionnais dans le monde. Ne vivant ni à la Réunion ni... Lire la Suite →

Antoine Bavier, un Grison à Bourbon, 2eme partie

Je vous propose de continuer à suivre les traces d'Antoine Bavier à l'île Bourbon. J'ai raconté le commencement de cette enquête dans le billet précédent.  Un dénommé Bavière semble donc avoir déjà sillonné les mers de l'Océan Indien en 1728 sur un navire de la Compagnie des Indes. Il est même descendu à l'île de France (Ile Maurice) avec... Lire la Suite →

L’enfant aux douze prénoms

Combien de prénoms pouvait-on donner à un enfant au 19ème siècle ? A l'île de la Réunion, il ne semblait pas y avoir de limites. L'acte de naissance Nous sommes le 8 Mai 1880. Médor THÉVENOT, 61 ans, cultivateur se présente à la mairie de la commune de Saint-Leu (Île de la Réunion) pour y déclarer... Lire la Suite →

Antoine Bavier, un Grison à Bourbon, 1ere partie

Dans les prochains billets, je vous propose de partir sur les traces de cet Antoine de Bavière que j'évoquais en introduction de ce blog. Chacun a dans sa généalogie des personnes qui attirent un peu plus l'attention, qu'on trouve "spéciales" et pour lesquelles on veut pousser plus loin les recherches. Antoine BAVIER n'est pas mon ancêtre, il a été... Lire la Suite →

Aurore, victime de la Traite illégale

Ceci est une contribution au #RDVAncestral qui consiste à imaginer une rencontre avec un(e) ancêtre à l'époque où il ou elle a vécu.  Le Camp des Noirs du Roi ! Ca y est, je l'aperçois ! Nous sommes à l'Île Bourbon le 10 Novembre 1825 et je vais rencontrer mon ancêtre Aurore, négresse du Roi.... Lire la Suite →

De l’île Bourbon aux Grisons

Qui est cet Antoine de BAVIERE qui épouse en 1739 à l'île Bourbon mon aïeule Geneviève CADET (1713-1770) ? Il se dit ancien officier d'infanterie et originaire de Coire dans les Grisons. De BAVIERE ! En voilà un nom ! Était-ce un faux-nom ? Cette pensée m'a traversé l'esprit la première fois que mon père... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑